Programmes de bourses

Le Laboratoire est non seulement un milieu stimulant où les étudiants peuvent faire leurs premiers pas comme chercheurs, mais il reconnait aussi l’importance de soutenir leur formation académique. Son programme offre un éventail de bourses : bourses de recrutement ; bourses d’excellence à la maîtrise et au doctorat ; bourses de fin de rédaction ; bourses favorisant la participation étudiante à des rencontres scientifiques (affiche ou communication).

Monnaie, Vingt chelins, La Banque du Peuple, 1854, Musée McCord, M16638

Lauréats des concours passés - Laboratoire

Lauréat de la bourse de recrutement de niveau maîtrise 2018

Joel Beauchamp-Monfette a complété son baccalauréat en histoire en 2018 et est présentement candidat à la maîtrise en histoire à l’Université du Québec à Montréal, sous la direction de Dany Fougères. Il s’intéresse à l’histoire spatiale et à l’histoire urbaine dans le Québec préindustriel. Dans le cadre de son mémoire, il souhaite étudier le démantèlement des fortifications de Montréal.

Lauréats des bourses de recrutement 2016-2017

Finissant au baccalauréat en histoire à l’Université de Sherbrooke (UdeS), Alexandre Leclerc entamera à l’automne une maîtrise sous la direction d’Harold Bérubé, professeur au Département d’histoire de l’UdeS. Intéressé par la désindustrialisation en milieu urbain, M. Leclerc compte étudier l’évolution des discours et des représentations du déclin économique à Montréal et à Trois-Rivières, entre 1967 et 1992.

Gabrielle Thériault est étudiante à la maîtrise avec cheminement en informatique appliqué à l’histoire et travaille sous la direction de Léon Robichaud, professeur au Département d’histoire de l’UdeS. Par ses travaux de recherche, elle vise à développer des stratégies de simplification de l’indexation des archives photographiques à l’aide de technologies numériques.

Lauréats des bourses de fin d’études 2016-2017

portrait de Simon Balloud

Simon Balloud achève une thèse réalisée sous la direction de Paul-André Linteau, professeur au Département d’histoire de l’UQAM et de Didier Poton de Xaintrailles de l’Université de La Rochelle. Ses recherches s’intéressent aux hommes d’Église français et à leur migration vers le Canada (1830-1914).

Josianne Dubé termine une maîtrise en études françaises avec un cheminement en littérature et histoire du livre et de l’édition à l’UdeS. Supervisée par Léon Robichaud et Josée Vincent, professeure au Département des lettres et communications, Josianne analyse, à l’aide d’un système d’information géographique, l’évolution spatiotemporelle d’un corpus de librairies agréées entre 1966 et 1985. Elle y superpose trois facteurs: les transformations de la Loi de l’accréditation des libraires, le développement du réseau des institutions subventionnées et les fluctuations démographiques.

Sous la direction de Joanne Burgess, professeure au Département d’histoire de l’UQAM, Maude Labonté complète son mémoire en histoire. Sa recherche s’interroge sur les transformations des pratiques alimentaires au Québec entre 1950 et 1970, notamment à l’introduction d’aliments, de mets et de recettes ethniques.

Lauréats des bourses d’excellence 2014-2015

Anna Demay de l’UQAM et Philippe Michon de l’Université de Sherbrooke se sont mérité les bourses d’excellence de 2000 $. Anna Demay étudie à la maîtrise en histoire sous la direction de Joanne Burgess et s’intéresse aux représentations de la gastronomie à la télévision de Radio-Canada, des années 1950 à 1970. Les aspects de diffusion de nouveaux aliments et de représentation d’un mode de vie urbain font résonner ses recherches avec les axes thématiques du Laboratoire.

Philippe Michon, étudiant à la maîtrise en informatique appliquée à l’histoire sous la direction de Léon Robichaud, travaille sur la sémantique des bases de données historiques et patrimoniales pour raffiner les outils de représentation de l’information sur les personnages politiques canadiens. Son sujet de recherche s’inscrit ainsi dans les préoccupations du Laboratoire quant à l’évolution des outils numériques à la disposition des historiens.

William Gaudry, dirigé à l’UQAM par Dany Fougères, a remporté la bourse d’excellence de 4000 $ remise à un étudiant au doctorat en histoire. Ses travaux portent sur l’histoire des mouvements d’annexion à Montréal, particulièrement sur le cas du village d’Hochelaga. Le projet de thèse s’arrime ainsi à l’axe thématique des lieux urbains en s’attardant aux processus qui ont tracé le destin de l’actuel quartier d’Hochelaga-Maisonneuve.

Lauréats des bourses de fin d’études 2013-2014

Christian Roy, étudiant au doctorat en histoire à l’UQAM s’est mérité la bourse grâce à un projet de recherche sur l’histoire de la communauté japonaise du Québec présente à Montréal, et sur les caractéristiques qui la distingue des autres communautés japonaises du Canada. Il travaille sous la direction de Paul-André Linteau et de Greg Robinson.

Mathieu Noël, étudiant au doctorat en histoire à l’UQAM, travaille sur l’histoire du quotidien Montréal-Matin (1930-1978) et ses liens avec le parti de l’Union Nationale. Sa recherche est menée sous la direction de Dominique Marquis et la codirection de Julien Goyette. Collaborateur du LHPM depuis 2008,  il intègre à son sujet les axes de la vie urbaine, idéologique et politique de Montréal et le jury y a vu d’intéressantes résonances avec les axes d’intérêt du Laboratoire.

Lauréate de la bourse de recrutement 2013-2014

Christine Labrie, étudiante à la maîtrise (cheminement informatique appliquée à l’histoire) à l’Université de Sherbrooke, a obtenu la bourse de recrutement du LHPM d’une valeur de 1000$. Les membres du jury ont souligné la qualité du dossier académique de Mme Labrie ainsi que ses expériences de recherche et de stage qui témoignent d’une sensibilité à l’égard des enjeux de la diffusion des résultats de recherche en milieu de pratique.

Lauréats des bourses de recrutement 2012-2013

À la suite de l’appel de candidatures lancé à l’automne 2012, une bourse de recrutement a été accordée à Michel Morissette, étudiant à la maîtrise en histoire, cheminement informatique appliquée à l’histoire, de l’Université de Sherbrooke. Le candidat a été retenu en raison de l’excellence de son dossier de candidature, de la pertinence de son projet de recherche et de son intérêt démontré pour  la vulgarisation historique.

La bourse a été remise le 22 novembre 2012 lors de la Journée annuelle du Laboratoire en présence des membres et des partenaires de l’équipe.

Lauréats des bourses de stages et de recrutement 2011-2012

Le LHPM remet, pour une première année, deux bourses à des étudiants inscrits dans le programme de Maîtrise en histoire appliquée de l’UQAM. Ces bourses visent à offrir un soutien financier aux étudiants inscrits dans les programmes de Maîtrise en histoire (profil histoire appliquée) de l’UQAM et de la Maîtrise en histoire (cheminement en informatique appliquée à l’histoire) de l’Université de Sherbrooke.

Une cérémonie de remise de bourse a eut lieu le 9 février, à laquelle tous les membres du Laboratoire étaient conviés. Les lauréats ont été retenus en raison de l’excellence de leur dossier de candidature et de leur parcours académique.

Le 17 mai 2012, une seconde bourse de stage a été remise lors de la Journée annuelle du Laboratoire, en présence des membres et des partenaires du Laboratoire.

Lauréate de la bourse de recrutement

Andréa Shaulis, étudiante à la Maîtrise en histoire (profil histoire appliquée) de l’UQAM.

Lauréats des bourses de stage

Louis-Pierre Gosselin, étudiant à la maîtrise en histoire, cheminement informatique appliquée à l’histoire, de l’Université de Sherbrooke. Louis-Pierre Gosselin a effectué un stage à Parcs Canada, Centre de services du Québec, dans le cadre de ses études.

Étienne Martel, étudiant à la Maîtrise en histoire (profil histoire appliquée de l’UQAM) et stagiaire à la Société du Vieux-Port. Pendant ce stage, Étienne Martel a contribué à la recherche sur l’histoire du port et à l’élaboration de programmes d’animation à l’intention de groupes scolaires.

Consultez le communiqué

Lauréats des concours passés - Montréal, plaque tournante des échanges

Lauréats des bourses de doctorat et de postdoctorat 2013-2014

Dominic Dagenais, étudiant au doctorat en histoire à l’UQAM, a reçu la bourse de doctorat du programme de recherche de Montréal, plaque tournante des échanges d’une valeur de 5750$. M. Dagenais réalise une thèse de doctorat ayant pour titre «Développement capitaliste, culture urbaine et homosexualité : L’émergence d’une identité et d’une sous-culture homosexuelles à Montréal, 1880-1929» sous la direction de Magda Fahrni, professeure au département d’histoire de l’UQAM et collaboratrice du LHPM. L’excellence de son dossier et la pertinence de son projet dans les axes de recherche de Montréal, plaque tournante des échanges lui ont valu d’être retenu pour cette bourse.

Portrait d'Ahmed Ladhar

Ahmed Ladhar, diplômé de l’École Polytechnique de Tunisie et étudiant au doctorat à l’Université de Sherbrooke, est récipiendaire d’une bourse doctorale de Montréal, plaque tournante des échanges, de 2013 à 2016, afin de réaliser son projet d’étude. Ce projet, intitulé «Indexation par le contenu des photographies historiques et reconstruction 3D dans un milieu immersif», propose une nouvelle méthode de numérisation des fonds d’archives photographiques basée sur l’indexation par le contenu des photographies afin de créer un outil informatique le plus complet et le plus systématique possible. Montréal, plaque tournante des échanges est fière de soutenir un projet répondant aux axes de recherche du volet numérique de son programme.

Brian Gettler, chercheur postdoctoral, s’est vu remettre une bourse d’une valeur de 10 000$ par l’équipe Montréal, plaque tournante des échanges pour ses travaux de recherche au sujet de la présence amérindienne à Montréal à la fin du XIXe siècle dans un projet dirigé par Joanne Burgess, directrice du LHPM et de l’équipe Montréal, plaque tournante des échanges et professeure au département d’histoire de l’UQAM. Le comité de sélection a souligné la grande qualité du projet de recherche postdoctoral de M. Gettler et s’est dit convaincu que les perspectives envisagées enrichiront la programmation de recherche de Montréal, plaque tournante des échanges

Brice Martinetti, chercheur postdoctoral, a bénéficié d’une bourse d’une valeur de 10 000$ de l’équipe Montréal, plaque tournante des échanges pour son projet « De la France à Montréal : les trajectoires des marchandises (1850-1914) » dirigé par Paul-André Linteau, codirecteur du LHPM et professeur au département d’histoire de l’UQAM. Le comité de sélection a noté la qualité du projet de recherche de M. Martinetti qu’il considère comme une valeur ajoutée à la programmation de recherche de Montréal, plaque tournante des échanges.

Lauréats des bourses postdoctorales 2012-2013

Nathalie Charbonneau, chercheure postdoctorale, s’est vue remettre une bourse par l’équipe Montréal, plaque tournante des échanges pour ses travaux de recherchen au sujet de la modélisation 3D du magasin-entrepôt Narcisse-Desmarteau. Elle travaille sous la direction de Temy Tidafi, professeur à l’École d’architecture de l’Université de Montréal, directeur du Groupe de recherche en conception assistée par ordinateur (GRCAO) et membre cochercheur au sein de l’équipe Montréal, plaque tournante. Son projet de recherche vise, dans un cadre plus large, à décrire la volumétrie et l’évolution de bâtiments patrimoniaux (magasin-entrepôts et gares) à l’aide d’un langage de programmation 3D et à intégrer des éléments de documentation dans les modèles. Son travail cherche également à valider la représentation de plusieurs niveaux de connaissances et à générer des maquettes numériques avec différents niveaux de détails. Cela permettra de développer des interfaces graphiques interactives et de les utiliser à des fins de démonstration et de diffusion.