Lillia Bouhalassa

Principe de la ville enchantée: l’esthétique des lieux et son impact chez l’individu
Maîtrise en études urbaines, INRS/UQAM.
Dir.: Martin Drouin et Yona Jebrak.

Lillia Bouhalassa est diplômée du baccalauréat en urbanisme de l’Université du Québec à Montréal et du baccalauréat en histoire de l’art de l’Université de Montréal. En 2014, elle complètera son mémoire dans le cadre de la maîtrise en études urbaines de l’Institut national de recherche scientifique (INRS)/Université du Québec à Montréal (UQAM).

Dans le cadre de son projet de mémoire, «Principe de la ville enchantée: l’esthétique des lieux et son impact chez l’individu», Lillia s’intéresse aux questions d’ambiance, de patrimoine et d’esthétique dans la quête de la ville idéale. De même, des éléments tels que le logement social et sa stigmatisation esthétique sont également concernés par ses réflexions.

Au cours de ses études, Lillia a réalisé un stage en urbanisme international à La Havane (Cuba), portant sur le développement de la péninsule de Varadero. Un second stage, à la ville de Westmount, lui a permis de saisir les enjeux municipaux dans un contexte patrimonial et esthétique solidement encadré. En 2012, elle fut responsable du dossier sur le patrimoine métropolitain à la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), tout en ayant œuvré à l’organisation des deux premières Agora métropolitaines (2010 et 2013). Lillia est affiliée depuis 2013 au Laboratoire d’Histoire et de Patrimoine de Montréal. Elle est également guide d’animation culturel à l’UQAM, où elle présente l’histoire urbanistique et architecturale du centre-ville montréalais et plus particulièrement du Golden Square Mile (Mille carré doré). Tout en complétant sa maîtrise, elle remplit divers mandats urbanistiques, patrimoniaux et culturels pour le compte de municipalités, d’œuvres publiques ou privées.