Jérémie Rose

Jérémie Rose

« Un pays pour tout le monde? La place des minorités culturelles dans le projet indépendantiste du Parti québécois, 1968-1995 »
Maîtrise en histoire, Université de Sherbrooke
Dir. : Harold Bérubé
Curriculum vitae 

De retour aux études depuis 2014, Jérémie Rose a complété en avril 2017 un baccalauréat en histoire à l’Université de Sherbrooke. Il est actuellement à la maîtrise en histoire sous la direction d’Harold Bérubé, professeur agrégé au département d’histoire de l’Université de Sherbrooke et membre du Laboratoire d’histoire et de patrimoine de Montréal.

Dans le cadre de sa maîtrise, Jérémie étudie dans quelle mesure le Parti Québécois a intégré les communautés néo-québécoises issues de l’immigration à son projet national durant la période allant de la fondation du parti en 1968 jusqu’au référendum sur la souveraineté de 1995. L’analyse se déploie en trois axes d’analyses : les discours (publicités, plateformes électorales, conférences de presse), les pratiques électorales (actions sur le terrain, comtés ciblés) et les politiques (projets de lois, opinions dans l’opposition). Le corpus utilisé pour cette recherche est diversifié et comportera entre autres les archives de l’Assemblée nationale, mais également des sources journalistiques de l’époque de même que des fonds d’archives de la BAnQ.

Au cours de l’hiver 2017, Jérémie a travaillé comme assistant de recherche pour M. Bérubé. Dans le cadre de son projet de recherche « Discours publicitaires et imaginaires suburbains : le cas des banlieues de Montréal, 1950-1970 », il a géoréférencé quelques centaines de développements immobiliers dans les diverses banlieues de Montréal au cours des années 1960. Également, depuis mai 2017, il épaule également M. Bérubé dans un autre projet de recherche touchant les 100 ans de l’Union des municipalités du Québec, consistant entre autres d’une monographie retraçant l’histoire de l’organisation. Dans le cadre de ce contrat, qui s’étale sur presque deux ans maintenant, Jérémie travaille à la création d’une base de données biographique sur les principaux acteurs de l’UMQ depuis 1919 de même qu’à la rédaction de courts textes sur ces personnages dans le but de la diffuser en ligne lors de l’année du centenaire. Le livre de M. Bérubé sera publié au printemps 2019 et sera intitulé « Unité, autonomie, démocratie. Une histoire de l’Union des municipalités du Québec ». Pour ce qui est des textes courts, vous pourrez les lire sur le compte Twitter de l’UMQ et dans leur hebdomadaire Urba.