Audrey Ménard

audrey-ménard

L’émergence d’un « pouvoir gris »? : les groupes de pression de personnes âgées et retraitées au Québec entre 1965 et 2000
Maîtrise en histoire, UQAM
Dir. : Magda Fahrni

Audrey Ménard détient un baccalauréat en histoire de l’Université du Québec à Montréal et elle a entamé, en 2016, une maîtrise en histoire à la même université.

Son mémoire, qui se situe à la croisée de l’histoire de la vieillesse, de l’histoire des politiques sociales de l’État-providence ainsi que de l’histoire des mouvements sociaux, cherche à étudier le mouvement de défense des droits et des intérêts des personnes âgées et retraitées au Québec entre 1965 et 2000. L’étude porte plus spécifiquement sur les groupes d’intérêts suivants : le Forum des citoyens âgés de Montréal (FCAM), créé en 1965; la Fédération de l’âge d’or du Québec (FADOQ), créée en 1970 ainsi que l’Association québécoise de défense des droits des retraité(e)s et pré-retraité(e)s (AQDR), créée officiellement en 1980.

Audrey est récipiendaire de la Bourse de recrutement de la Faculté des sciences humaines de l’UQAM (2016-2017), de la Bourse du Fonds de la Faculté des sciences humaines de l’UQAM (2015-2016) ainsi que de la Bourse du Fonds du Département d’histoire de l’UQAM (2017).

Elle travaille au Laboratoire d’histoire et de patrimoine de Montréal à titre de coresponsable des communications et de la gestion du site Web.