Amélie Roy-Bergeron

L’urbanisation du Plateau Mont-Royal de la fin du XIXe siècle aux premières décennies du XXe siècle
Maîtrise en histoire, UQAM
Dir.: Dany Fougères

Après un baccalauréat en histoire, Amélie Roy-Bergeron entreprend à l’automne 2014 une maîtrise en histoire à l’Université du Québec à Montréal.

D’abord intéressée par plusieurs territoires et époques, notamment l’espace soviétique et l’Afrique du Nord, ses intérêts de recherche se sont précisés vers la fin de son baccalauréat où le Québec et sa société ont pris une importance grandissante. Actuellement, Amélie étudie Montréal, son urbanisation et ses quartiers.  Ces axes de recherche se retrouvent d’ailleurs dans son projet de mémoire de maîtrise traitant de l’urbanisation du Plateau Mont-Royal de la fin du XIXe siècle aux premières décennies du XXe siècle. Elle y analysera l’évolution de l’espace, du cadre bâti et de ses usages ainsi la population du quartier.

Amélie est adjointe de recherche au Laboratoire d’histoire et de patrimoine de Montréal depuis l’été 2014. Elle a contribué aux projets de modélisation 3D/4D de l’Usine Raymond et des gares Southern Counties, Windsor, Berri, Viger et Dalhousie ainsi qu’à celui de la bibliographie de Montréal, piloté par Paul-André Linteau. À l’hiver 2015, elle entame des recherches en collaboration avec la Société d’histoire et de généalogie du Plateau Mont-Royal et de Dany Fougères.

Elle a reçu, à l’automne 2013, la bourse d’excellence du département d’histoire de l’UQÀM pour ses études de premier cycle.