Écoles d’été

Le Partenariat de recherche Montréal, plaque tournante des échanges, en collaboration avec le Laboratoire, a mis en place un programme d’écoles d’été sous la thématique Montréal numérique qui se déploie en quatre éditions. L’objectif général de la formation est de contribuer au développement des compétences numériques des étudiants, des jeunes chercheurs et des intervenants en patrimoine par un programme structuré d’activités pédagogiques jumelant le numérique, l’histoire et le patrimoine.

École d'été Montréal numérique 2016, Christian Bujold, mai 2016, Laboratoire d'histoire et de patrimoine de Montréal

Présentation

L’École d’été Montréal numérique est un lieu de formation consacré à l’exploration des relations entre l’histoire et le numérique, avec Montréal comme laboratoire de recherche. L’objectif général de la formation est de contribuer au développement des compétences numériques des étudiants, des jeunes chercheurs et des intervenants en patrimoine par un programme structuré d’activités pédagogiques jumelant le numérique, l’histoire et le patrimoine.

Édition 2017

L’édition 2017 de l’École d’été se déroule du 13 au 19 août et a pour thème Commémoration, interactivité et visualisation. Dans le contexte du 375e anniversaire de la fondation de Montréal, cette formation intensive propose d’étudier la commémoration à travers ses dimensions spatiales, ses thèmes, ses acteurs, ses intentions et ses dispositifs. Cette thématique sera aussi l’occasion d’explorer les apports du numérique à l’élaboration d’activités commémoratives dans une perspective d’enseignement de l’histoire et de la citoyenneté.

Cette quatrième et dernière édition de l’École d’été Montréal numérique propose plusieurs conférences, des visites de terrain et des ateliers pratiques. Ces activités d’apprentissage visent à permettre aux participants de se familiariser avec le Système de cartographie de l’histoire de Montréal (SCHEMA) et de s’initier aux enjeux de l’utilisation de projections architecturales et de médias interactifs à des fins commémoratives.

Pour en savoir plus

Édition 2016

Organisée par l’Université de Sherbrooke en collaboration avec le Partenariat de recherche Montréal, plaque tournante des échanges : histoire, patrimoine devenir, l’édition 2016 de l’école d’été mettra l’image –  souvent perçue comme accessoire – au cœur de la réflexion. L’école d’été se déroule du 15 au 21 mai sur le campus de Longueuil de l’Université de Sherbrooke et a pour thème L’histoire par l’image. Cette thématique aborde les enjeux liés à l’utilisation de l’iconographie en recherche et en diffusion de l’histoire ainsi que dans l’étude et la mise en valeur du patrimoine, notamment en lien avec la dématérialisation de l’image numérisée.

Montréal numérique. L’histoire par l’image propose plusieurs conférences, des visites de terrain et des ateliers pratiques qui s’articulent autour de quatre axes :

  • l’image comme source
  • l’image en enseignement
  • l’image mise en valeur
  • l’image numérique

Pour en savoir plus

Édition 2015

L’édition 2015 de l’école d’été s’est déroulée du 19 au 25 mai et a eu pour thème Le passé modélisé. Cette thématique a abordé les ressources relatives au patrimoine bâti et au paysage : matériel cartographique, plans architecturaux, archives textuelles et iconographiques, entre autres. Elle s’est intéressée aussi au traitement de ces données historiques par diverses méthodes, tout spécialement les outils de modélisation 3D/4D.

Montréal numérique. Le passé modélisé a proposé plusieurs conférences, des visites de terrain et des ateliers pratiques permettant aux participants de découvrir l’apport du numérique et de la modélisation 3D/4D à la recherche, sa diffusion et à l’élaboration d’applications destinées à divers milieux (écoles, musées, organismes en patrimoine).

Pour en savoir plus

Édition 2014

L’édition 2014 de l’école d’été s’est déroulée du 17 au 23 août et a eu pour thème Temps et Espace. Cette thématique a abordé les ressources cartographiques et iconographiques et leur traitement, les systèmes d’information géographique historiques (SIGH ou HGIS), le géoréférencement et l’analyse géospatiale des données historiques.

Montréal numérique. Temps et espace a proposé plusieurs conférences, des visites de terrain et des ateliers pratiques permettant aux participants de découvrir l’apport du numérique et des analyses spatiales à la recherche, sa diffusion et à l’élaboration d’applications destinées à divers milieux (écoles, musées, organismes en patrimoine).

Pour en savoir plus