Victoria Candat

Lieux et troubles féminins dans le quartier de la place Maubert : Parisiennes dans les rapports de police (1761-1763)                                                                                  Maîtrise en informatique appliquée à l’histoire, Université de Sherbrooke
Dir. Sophie Abdela

Victoria Candat est diplômée du baccalauréat en histoire à l’Université de Sherbrooke. Actuellement, dans la même université, elle effectue une maîtrise en histoire, cheminement de recherche en informatique appliquée à l’histoire, sous la direction de la professeure Sophie Abdela.

Son projet de recherche s’intitule : Lieux et troubles féminins dans le quartier de la place Maubert : Parisiennes dans les rapports de police (1761-1763). En analysant des rapports de police du XVIIIe siècle, elle se questionne sur les lieux de concentration des activités féminines et des troubles dans lesquels les femmes sont impliquées. Elle souhaite comprendre pourquoi ces problèmes surviennent dans ces lieux plutôt que dans d’autres et ce qu’ils peuvent révéler quant aux activités et aux rôles de Parisiennes. À l’aide des systèmes d’information géographique (SIG), elle compte représenter cartographiquement le quartier de police à l’étude, dans lequel elle tentera de représenter une étude socioéconomique des femmes et les lieux de troubles. Elle espère trouver de nouvelles réponses ou de nouvelles questions face à ses résultats. Son mémoire offre un mélange des historiographies des femmes et du genre, de la police parisienne et de la ville de Paris à travers les humanités numériques, ce qui est encore peu courant aujourd’hui.

En 2020 Victoria a occupé le poste d’adjointe de recherche pour le Laboratoire d’histoire et de patrimoine de Montréal (LHPM), dans le cadre du projet Montréal en 1725. Elle travaillait à partir de la cartographie des propriétés et des maisons créée par le Groupe de recherche sur Montréal en 1992 et devait y ajouter de nouveaux éléments.