Véronika Brandl-Mouton

Véronika Brandl-Mouton

Maîtrise en histoire, UQAM
Dir. : Martin Petitclerc, Codir. : Louise Bienvenue
Curriculum vitae

Véronika Brandl-Mouton travaille à titre de responsable, communications et site Web depuis août 2019. Elle a rejoint l’équipe du Laboratoire en 2017, occupant le poste d’adjointe, communications et site Web et a été auxiliaire de recherche pour le projet Chronologie de Montréal durant l’été 2018. Elle est également assistante de recherche au Centre d’histoire des régulations sociales.

Véronika détient un baccalauréat en histoire de l’Université du Québec à Montréal (UQAM). En septembre 2018, elle entame une maîtrise en histoire au sein de la même institution. Son mémoire porte sur l’histoire de la Cour des jeunes délinquants de Québec (1940-1950), sous la direction de Martin Petitclerc, professeur au Département d’histoire de l’UQAM et la co-direction de Louise Bienvenue, professeure au Département d’histoire de l’Université de Sherbrooke.

Ses expériences professionnelles et bénévoles témoignent de son engagement au rayonnement de la discipline et de son intérêt pour l’histoire publique. Elle a notamment occupé le poste de préposée responsable à l’accueil et à la billetterie du Centre Canadien d’Architecture de 2016 à 2018. À l’automne 2017, Véronika a rejoint les animateurs et animatrices de la Grande Bibliothèque. Au cours de l’été, elle anime bénévolement des ArchitecTours, présentés par l’organisme Héritage Montréal.

Durant ses études, elle a vu son excellence académique soulignée par l’obtention de la mention Palmarès de la doyenne des sciences humaines 2017, décernée par la doyenne de la Faculté des sciences humaines de l’UQAM, Madame Josée S. Lafond. Véronika a aussi remporté le premier prix du colloque du baccalauréat en histoire du Département d’histoire de l’UQAM 2018 pour sa communication
« Panique morale en contexte de guerre : le discours du journal Le Devoir sur la délinquance juvénile et la protection de l’enfance (1939-1945) ». Pour l’année 2018-2019, elle est récipiendaire de la Bourse de recrutement du Département d’histoire de l’UQAM, de la Bourse Frontenac du Fonds de recherche – Nature et technologies, de la Bourse de recherche du Centre d’histoire des régulations sociales et de la Bourse Madeleine-St-Martin en histoire canadienne ou québécoise. En outre, elle est lauréate de la Bourse de maîtrise du Fonds de recherche – Culture et société et de la Bourse de recherche de la Fondation de BAnQ pour l’année 2019-2020.