Thierry Simonet

Le Fond des Voyageurs comme symbole d’une société marchande de Montréal en pleine mutation                                                                                                              Doctorat en histoire, Université de Sherbrooke
Dir. : Benoît Grenier, Codir. : Léon Robichaud
Curriculum vitae

Thierry Simonet est candidat au doctorat en histoire sous la direction de Benoît Grenier et Léon Robichaud, tous deux professeurs au département d’histoire de l’Université de Sherbrooke. Léon Robichaud est également codirecteur du Laboratoire d’histoire et de patrimoine de Montréal (LHPM). 

Thierry obtient sa maîtrise avec thèse en histoire en 2022 à l’Université d’Ottawa sur l’étude du Fonds des Voyageurs. Ce fonds établi en 1790 est une société de secours organisée par les négociants montréalais de la traite des fourrures et finalement gérée par la Compagnie du Nord-Ouest. Poursuivant les recherches concernant cette société, avec sa thèse intitulée « Le Fond des Voyageurs comme symbole d’une société marchande de Montréal en pleine mutation », Thierry Simonet tente de mettre en exergue l’articulation sociale, économique et culturelle de cette société de secours, qui suscite la participation, non seulement des voyageurs et de leur famille, mais également du clergé, des notables et d’institutions comme l’Hôpital Général de Montréal, sans compter les négociants eux-mêmes qui contribuent financièrement. Cette recherche permettra en outre d’établir une application numérique sous la forme d’un système d’information géographique (SIG) afin d’analyser la mobilité des voyageurs dans un cadre microhistorique montréalais et d’organiser les couches d’informations qui émanent des différentes sources étudiées. 

Membre étudiant du projet Trois siècles de migrations francophones en Amérique du Nord (1640-1940) (TSMF), Thierry y travaille notamment comme webmestre et rédacteur du bulletin (2023-2024). Il est également récipiendaire de plusieurs bourses, comme celle du CRSH pour la maîtrise en 2018, la bourse d’excellence de l’Université d’Ottawa en 2018 et 2019, la bourse Gustave et Marie Lanctôt en 2020 ainsi que la bourse d’admission au doctorat du Centre interuniversitaire d’études québécoises (CIEQ) et la bourse d’excellence du Laboratoire d’histoire et de patrimoine de Montréal (LHPM), toutes deux obtenues en 2023.