Simon Balloud

Chercheur associé
Doctorat/ Ph.D. en histoire, Université du Québec à Montréal/Université La Rochelle
Courriel : simonballoud@gmail.com  

Simon Balloud est chargé de cours et chercheur postdoctoral à l’Université de Saint-Boniface après avoir obtenu une bourse (60,750$) pour un stage de 18 mois au sein du nouveau partenariat international de recherche Trois siècles de migrations francophones en Amérique du Nord (1640-1940) porté par la Chaire de recherche du Canada sur les migrations, les transferts et les communautés francophones (Pr. Yves Frenette, Université de Saint-Boniface).

Dans le cadre de son stage postdoctoral (2020-2021), il étudie la migration des religieux.ses français.es dans l’Ouest canadien (1845-1940). Ce travail fait suite à sa thèse de doctorat en cotutelle – soutenue en 2018 – codirigée par Paul-André Linteau (UQAM) et Didier Poton (ULR) qui portait sur l’immigration des hommes d’Église français au Québec entre 1842 et 1914.

Au LHPM, Simon Balloud a obtenu le contrat de recherche L’œuvre des Oblats de Marie Immaculée : Montréal-Ottawa dans le cadre du projet L’Îlot Saint-Pierre Apôtre : un héritage pour la communauté (2012-2013). Aujourd’hui, en tant que chercheur collaborateur au LHPM, Simon Balloud éprouve un intérêt particulier pour le projet Montréal, plaque tournante des échanges : histoire, patrimoine, devenir puisqu’il intègre la question des circulations des personnes, des biens et des savoirs, une thématique centrale dans ses travaux, notamment dans sa thèse qui montre la place essentielle occupée par Montréal dans les circulations missionnaires et migratoires qui opèrent entre la France et le Canada au cours du long XIXe siècle.

Ses recherches ont donné lieu à plusieurs publications dans des revues scientifiques et des ouvrages collectifs, la plus récente étant : Balloud, S. (2020), « L’expérience de la mobilité dans les journaux de voyage des religieux français en exil au Canada », dans Y. Frenette, C. Nougaret et I. C. Monnin (dir.), Dans leurs propres mots : la mobilité dans les écrits personnels et les sources orales, XIVe-XXe siècles, Winnipeg, Presses universitaires de Saint-Boniface (sous presse).