Silvia Opisso

L’italianité québécoise : parcours identitaires et métissage entre cultures, 1960-1997 Doctorat en histoire, Université de Sherbrooke
Dir. : Harold Bérubé
Curriculum vitae

Silvia Opisso détient un baccalauréat et une maîtrise en langues et littératures étrangères de l’Université de Gênes, en Italie. Elle est également titulaire d’un baccalauréat en enseignement des langues étrangères de l’Université de Cumbria, en Angleterre. Elle est actuellement doctorante en histoire à l’Université de Sherbrooke sous la direction d’Harold Bérubé, collaborateur au LHPM. 

Son domaine de recherche porte sur l’émigration italienne au Canada, et plus particulièrement au Québec, au cours du 20e siècle. En particulier, son projet de recherche L’italianité québécoise : parcours identitaires et métissage entre cultures, 1960-1997 consiste à analyser comment les deux communautés, la communauté d’accueil québécoise et la communauté immigrante italienne, se sont enrichies mutuellement des années 1960 jusqu’à la fin des années 1990. Le projet porte sur le parcours de plusieurs enfants de la deuxième grande vague d’immigrants arrivés au Québec à partir des années 1950 et qui sont devenus des artistes et des intellectuels, contribuant ainsi à l’enrichissement du patrimoine culturel et artistique du pays. De son côté, la société québécoise a certainement aussi influencé les trajectoires des artistes d’origine italienne. Le projet se concentre sur deux thèmes en particulier : la dimension de l’identité et la question de la langue. Pour ce faire, le projet s’appuie sur le monde culturel et artistique en mettant en relation le parcours d’artistes québécois et italo-québécois avec les principaux thèmes véhiculés par leurs œuvres et avec la situation sociopolitique et culturelle de la province de Québec. 

Silvia bénéficie d’une bourse de soutien au doctorat offerte par la Faculté des lettres et sciences humaines de l’Université de Sherbrooke.