Les commerces d’alimentation du Faubourg à m’lasse, 1947-1963

Cette recherche s’inscrit dans le vaste projet Nourrir un quartier, nourrir la ville. Elle vise à mieux comprendre la commercialisation des produits alimentaires en milieu populaire montréalais, de 1947 à 1963, en même temps qu’à permettre la découverte d’un riche patrimoine archivistique. Le projet se concentre sur une partie d’un quartier aujourd’hui disparue, le quadrilatère formé par les rues Papineau-Wolfe, Dorchester (René-Lévesque)-Craig (Saint-Antoine). Ce dernier subit des transformations majeures durant cette période. À la lumière de ces changements, la recherche a pour objectif d’examiner la nature et l’évolution des commerces de l’alimentation ainsi que leur déploiement dans l’espace; d’identifier certaines caractéristiques des commerçants pour mieux saisir leur importance dans le tissu social d’un vieux quartier industriel situé non loin mais en marge d’un centre-ville. Le projet doit mener à la réalisation d’un article et l’utilisation des techniques novatrices de la géolocalisation favorisera la mise en valeur des résultats de la recherche.


  • Restaurant Jeannette, 1963, Archives de la Ville de Montréal,VM94C196-069

Cette recherche s’inscrit dans le vaste projet Nourrir un quartier, nourrir la ville. Elle vise à mieux comprendre la commercialisation des produits alimentaires en milieu populaire montréalais, de 1947 au tournant des années 1960, en même temps qu’à permettre la découverte d’un riche patrimoine archivistique.

Cette recherche se concentre sur une partie du Faubourg à m’lasse aujourd’hui disparue, le quadrilatère formé par les rues Papineau-Wolfe, Dorchester (René-Lévesque)-Craig (Saint-Antoine). Celui-ci subit des transformations majeures durant cette période, reflet des bouleversements qui s’opèrent dans la ville. Dès 1954-55, l’élargissement de la rue Dorchester entraîne la disparition de plusieurs établissements commerciaux dans ce secteur. Vers 1963, ce quadrilatère est presqu’entièrement démoli afin de permettre la construction de la Maison Radio-Canada. À l’aide de sources qui témoignent de la culture matérielle et du cadre bâti de la période 1947-1963, la recherche a pour objectif d’étudier la nature et l’évolution des commerces de l’alimentation dans le tissu social de ce vieux quartier industriel. Il s’agit d’examiner le déploiement des établissements dans l’espace, la nature de leurs activités et leur longévité, l’aménagement des intérieurs tout en faisant ressortir certaines caractéristiques des  commerçants. Peut-on parler de véritables artères commerçantes et d’une forte activité commerciale au cours de ces années? Quel type de commerce est privilégié? L’aménagement des établissements est-il comparable à celui de commerces d’alimentation situés ailleurs? En quoi certaines caractéristiques des commerçants permettent-elles d’apporter un éclairage sur la société montréalaise de cette période et plus spécifiquement sur leur importance dans la vie du quartier?

Pour tenter de répondre à ces questions, le repérage des commerces se fait à l’aide de photographies prises par  la Ville de Montréal au moment des démolitions (1963) puis, à partir de là et en reculant dans le temps jusqu’en 1947,  l’information est complétée à l’aide de sources diverses tirées principalement des archives de la Ville de Montréal (annuaires, cartes et plans, valeurs locatives).

Le projet a donné lieu à des communications et un article scientifique est prévu. De plus, l’utilisation des techniques novatrices de la géolocalisation favorisera la mise en valeur des résultats. L’ensemble du projet Nourrir un quartier, nourrir la ville fera l’objet d’une exposition en 2017 à l’Écomusée du fier monde.


Réalisations

Communications et conférences

  • BURGESS, Joanne et Michelle COMEAU, «L’empire du commerce montréalais : histoire et patrimoine», communication présentée lors du colloque De l’histoire au patrimoine : état des lieux et perspectives, dans le cadre du 84e congrès de l’Acfas, Montréal, 11 mai 2016.
  • COMEAU, Michelle, participation à la table ronde « Images de l’intime et du quotidien : produire, choisir, réinterpréter », dans le cadre de l’École d’été 2016 Montréal numérique. L’histoire par l’image, Montréal, 18 mai 2016.
  • COMEAU, Michelle, «Des petits commerces liés à l’alimentation dans un quartier populaire de Montréal», Journée annuelle du Laboratoire d’histoire et de patrimoine de Montréal, 8 mai 2015.

Soutien financier

        

 

Responsables

  • Michelle Comeau, chargée de cours, Département d’histoire, UQAM

Professionnels de recherche

  • Kim Petit, agente de recherche, coordination des projets numériques, LHPM

Personnel de recherche

  • Laura Barreto Palacio, stagiaire, volet cartographique, LHPM (2016-)