Gares patrimoniales : volet modélisation

Dans le cadre de ce projet, réalisé en collaboration avec le Ministère de la Culture et des Communications, nous avons élaboré des modèles 4D formalisant l’évolution de cinq gares patrimoniales situées à Montréal: la gare Montreal Southern Counties, la gare Windsor et le complexe ferroviaire formé des gares Dalhousie, Viger et Berri. Ce type de modèle permet de représenter la configuration géométrique du bâti et du site, ainsi que leur évolution. Chacun des modèles élaborés sera ultérieurement joint à la fiche descriptive du bâtiment correspondant, dans le Répertoire du patrimoine culturel du Québec.


  • Vue d'ensemble du complexe Viger, 1898, Modélisation réalisée par Nathalie Charbonneau, Laboratoire d'histoire et de patrimoine de Montréal

Dans le cadre de ce projet, réalisé en collaboration avec le Ministère de la Culture et des Communications, nous avons élaboré des modèles 4D formalisant l’évolution de cinq gares patrimoniales suitées à Montréal: la gare Montreal Southern Counties, la gare Windsor et le complexe ferroviaire formé des gares Dalhousie, Viger et Berri. Les sites de nos études de cas, ainsi que l’enveloppe de chacune des gares, se sont transformés à diverses époques, selon une ligne du temps propre à chaque élément. La plupart des bâtiments sont par ailleurs caractérisés par une grande richesse géométrique.

Afin d’être en mesure de formaliser une évolution d’une telle complexité, nous avons eu recours à un langage de programmation orienté objet pour élaborer un système informatique établissant une synergie entre une base de données et un moteur de modélisation géométrique. Les données utilisées dans le cadre du processus de modélisation ont été extraites des plans d’architecture des divers bâtiments ainsi que de photographies (anciennes et récentes) sur lesquelles figurent les façades et espaces extérieurs.

Les modèles 4D ont été élaborés de façon à embrasser de multiples mandats. D’une part, ils sont aptes à faire office d’outil d’aide à la recherche. Le recours à une base de données permet de modifier de façon itérative aussi bien la configuration des divers composants géométriques que le découpage temporel. Il est ainsi possible de procéder à des mises à jour itératives au fil de la recherche documentaire et de générer de nouvelles versions du modèle. Nous avons également œuvré à établir un lien entre le modèle 4D et un outil de gestion de sources documentaires, de façon à ce que chaque composant du modèle soit lié aux sources documentaires sur lequel il repose.

Le modèle 4D peut, d’autre part, servir d’outil de diffusion. En effet, nous avons procédé à des expérimentations visant à importer le modèle dans un moteur de jeux et dans un fureteur. Dans chacun des cas, la plateforme d’accueil permet à l’utilisateur de naviguer de façon conviviale au sein de l’environnement numérique, de se mouvoir d’une époque à l’autre et d’observer tour à tour les divers bâtiments.

Finalement, le modèle 4D peut faire office d’outil d’aide à la prise de décisions, notamment dans le contexte de gestion d’un bien patrimonial. En effet, nous avons conçu l’environnement numérique de façon à ce qu’il soit possible de se déplacer, sur la ligne du temps, au-delà de l’époque actuelle. Nous avons développé des fonctionnalités permettant de visualiser successivement divers projets d’insertion susceptibles d’avoir une incidence sur l’intégrité du site.

Capsules vidéos

Évolution du site de la gare Viger

Évolution du site de la gare Windsor

Gare Montreal Southern Counties: modélisation 4D préliminaire

 


Projets associés

Gares patrimoniales : analyse et modélisation

Jean-François Drapeau, ministère de la Culture et des Communications
Léon Robichaud, Université de Sherbrooke

Gares patrimoniales – intégration web [Lien vers la fiche du projet – à venir]


Réalisations

Publications

  • BLAIS, Vanessa et al. «4D modelling of built heritage: Implementing digital environments based on the synergy between databases and CAD software», Article soumis à la revue Journal on Computing and Cultural Heritage, été 2016.

Communications et conférences

  • CHARBONNEAU, Nathalie, «La programmation 3D et la modélisation 4D de bâtiments patrimoniaux», communication présentée lors du Congrès Humanités numériques 2015 : Identités, pratiques et théories, Montréal, 12 août 2015.
  • CHARBONNEAU, Nathalie, « Modélisation 3D/4D : le cas des gares patrimoniales de Montréal », Journée annuelle du LHPM, Montréal, 26 novembre 2014.
  • CHARBONNEAU, Nathalie, « Projets de modélisation 3D/4D : état d’avancement des travaux », Journée annuelle du LHPM, Montréal, 5 juin 2014.
  • ROCHELEAU, Mathieu, «Gares ferroviaires patrimoniales», Journée annuelle du LHPM, Montréal, 23 mai 2013.

Archives du projet

  • Bibliographie des ressources
  • Modélisations des gares
  • Banque de données d’objets paramétriques
  • Code pour la modélisation paramétrique

Soutien financier

CRSH          FRQSC

Partenaires

Responsables

  • Jean-François Drapeau, registraire du patrimoine culturel, Direction du patrimoine et des institutions muséales du ministère de la Culture et des Communications
  • Léon Robichaud, professeur, Département d’histoire, Université de Sherbrooke

Autres collaborateurs

  • Vanessa Blais, professeure, Technique d’intégration multimédia, Collège Édouard-Montpetit
  • Isabelle Jacques, conseillère en patrimoine, ministère de la Culture et des Communications
  • Mathieu Rocheleau, chargé de projet pour la refonte du Répertoire du patrimoine culturel du Québec, Direction du patrimoine et des institutions muséales, ministère de la Culture et des Communications
  • Nicolas Spiric, ingénieur

Professionnels de recherche

  • Nathalie Charbonneau, agente de recherche en patrimoine et numérique, UQAM