Le Chronomorphe

Le Chronomorphe est un « visualisateur » Web 3D permettant de contrôler la vue pour observer un modèle de bâtiment sur tous les angles à même un navigateur Internet, et ce, sans le besoin de greffon (plug-in) additionnel. Lorsque le modèle est chargé dans l’application, une ligne du temps permet de contrôler l’affichage de la structure selon les dates marquantes de son histoire. D’autres informations contextuelles peuvent être associées à une année. Outre la structure du bâtiment, il est possible d’afficher des images (photos d’archives), des détails historiques et des angles de vues préconfigurées en fonction de l’année courante.


La visualisation en 3D contribue à la mise en valeur du patrimoine par sa capacité à donner une représentation visuelle compréhensible et pédagogique auprès du public. Grâce aux nouvelles technologies, et aux nouvelles avancées tant du côté matériel que logiciel, la troisième dimension est maintenant beaucoup plus accessible sur une multitude de plateformes.

Ce projet a débuté en 2012 avec une analyse des technologies potentielles pour l’affichage d’éléments 3D interactifs sur le Web. Le résultat est une application web monopage (Single Page Application ou SPA) développée en Javascript qui, au moyen de la technologie WebGL, permet de présenter des scènes tridimensionnelles interactives à partir des navigateurs web les plus populaires, notamment Chrome (Google) et FireFox (Mozilla).  Le fonctionnement de l’application repose en grande partie sur les bibliothèques Angular.js et Three.js. Ces deux technologies permettent respectivement de gérer l’aspect dynamique des données de l’application et l’affichage des modèles tridimensionnels contenus dans la scène.

Chaque élément du modèle est divisé en groupe d’affichage selon une année prédéfinie. Pour une année sélectionnée, seuls les groupes associés sont visibles. Ceci permet d’observer l’évolution chronologique d’un bâtiment sans le besoin de charger un nouveau modèle pour chacune des années.

Pour être compatible avec le module de chargement de l’application web, les données de modélisation (fichiers sources) doivent suivre le format OBJ/MTL (Wavefront) qui permet notamment de préserver les informations de groupes d’éléments nécessaires pour l’affichage par époque tout en minimisant la taille des fichiers.

À l’origine, le processus de conversion en OBJ/MTL consistait à exporter un format compatible à partir du logiciel Maya (outils de modélisation 3D). Toutefois, une limitation du greffon d’exportation OBJ/MTL de Maya ne permettait pas de préserver les définitions de groupes. Pour y parvenir, il a été nécessaire d’utiliser une exportation intermédiaire vers le format Collada qui conservait les informations requises. Le logiciel libre d’édition 3D Blender est ensuite utilisé pour convertir le fichier Collada au format OBJ/MTL. À noter que le Collada a été considéré comme format de remplacement, toutefois ce format est plus volumineux comparativement au format OBJ/MTL, ce qui est un désavantage important pour une application en ligne.

Dans sa version actuelle, l’application web ne requiert pas d’accès à une base de données, l’ensemble des informations et configurations sont conservées dans des fichiers textes suivant le format standard JSON (Javascript Object Notation) facilement éditable, ce qui est particulièrement intéressant pour la réalisation de prototype.

Une version simplifiée du « Chronomorphe » est intégrée sur le site Répertoire du patrimoine culturel du Québec (RPCQ) pour le fiches des gares Dalhousie, Viger, Berri et Windsor.


Réalisations

Sites et contenus Web

Une version simplifiée du Chronomorphe est intégrée sur le site Répertoire du patrimoine culturel du Québec (RPCQ) pour le fiches des gares Dalhousie, Viger, Berri et Windsor.

Communications et conférences

  • BLAIS, Vanessa et Nathalie CHARBONNEAU, « Les environnements numériques interactifs : un outil pour lire et comprendre le patrimoine bâti », Journée annuelle du LHPM, Montréal, 20 novembre 2013.
  • BLAIS, Vanessa et Nicolas SPIRIC, « Le patrimoine architectural sur Chronomorphe : interface de saisie et identification des composantes, Journée annuelle du LHPM, Montréal, 18 mai 2018.
  • BLAIS, Vanessa et Nicolas SPIRIC, « La diffusion des modèles 3D : les gares patrimoniales de Montréal et le Répertoire du patrimoine culturel du Québec », Journée annuelle du LHPM, Montréal, 2 juin 2017.
  • ROBICHAUD, Léon, Vanessa BLAIS et Nicolas SPIRIC, « Modélisation 3D paramétrique d’un environnement urbain », Journée annuelle du LHPM, Montréal, 24 mai 2019.
  • ROBICHAUD, Léon, Nicolas SPIRIC et Nathalie CHARBONNEAU, « Les gares ferroviaires patrimoniales : modélisation et autres développements », Journée annuelle du LHPM, Montréal, 25 novembre 2016.

Soutien financier

     

Responsables

  • Léon Robichaud, professeur, Département d’histoire, Université de Sherbrooke
  • Vanessa Blais, professeure, Technique d’intégration multimédia, Collège Édouard-Montpetit

Professionnelle de recherche

  • Nathalie Charbonneau, agente de recherche en patrimoine et numérique, UQAM

Autres collaborateur.trice.s

  • Nicolas Spiric, ingénieur