Raconter l’histoire à pied et à coups de pédalier

Véronika Brandl-MoutonCrédits photo : Héritage Montréal, adjointe communications et site Web et Marion Beaulieu, responsable communications et site Web, ont récemment animé des visites guidées portant respectivement sur l’histoire du quartier Petite-Bourgogne et sur l’histoire du vélo à Montréal.

Le 18 août et le 15 septembre 2018, c’est à titre de bénévole pour Héritage Montréal que Véronika Brandl-Mouton a fait découvrir le patrimoine historique du quartier Petite-Bourgogne, inspirée par la thématique annuelle de l’organisme : l’architecture résidentielle. Ses visites Achitectours, livrées en anglais, ont d’une part mis en lumière les racines ouvrières du quartier, marqué par le développement industriel du canal de Lachine et du secteur ferroviaire au XIXe siècle. D’autre part, les balades ont été l’occasion de révéler les nombreuses transformations urbaines effectuées à partir des années soixante dans plusieurs secteurs du quartier, avec des arrêts aux Îlots Saint-Martin, vaste projet de logements communautaires, et aux Habitations Quesnel, condominiums à coûts modérés réalisés dans les années 1980 sur des sites vacants appartenant à la Ville.

Le public s’est particulièrement enthousiasmé à la découverte des maisons victoriennes sur les rues Coursol en plus d’apprécier la diversité des typologies résidentielles du milieu, résultat de sa riche histoire.

Crédits photo : Amélie Roy-Bergeron

Le 21 septembre 2018, Marion Beaulieu a quant à elle livré, pour une seconde année consécutive, une balade à vélo sur l’histoire du cyclisme dans le cadre du cours Projets pédagogiques et ressources du milieu, profil univers social. Ce dernier s’adresse à des étudiant(e)s de 4e année du baccalauréat en enseignement primaire de l’UQAM et a pour objectif d’amener les futurs enseignant(e)s à développer des outils et des stratégies permettant d’intégrer la théorie et la pratique dans une perspective interdisciplinaire. À l’occasion de cette balade, une soixantaine d’étudiant(e)s, répartis en deux groupes, ont bravé la pluie pour remonter le temps à coups de pédales au centre-ville de Montréal. L’activité a permis à la classe de vivre l’histoire du vélo et ainsi se familiariser avec l’approche expérientielle.