Vous êtes ici! Naviguer au sein des plans d’assurance-incendie montréalais

Bonne nouvelle pour les passionnés d’histoire, de géographie et de patrimoine montréalais! Une carte-index interactive des plans d’assurance-incendie de Montréal est désormais accessible sur le portail BAnQ numérique. Cet outil permet de repérer de façon conviviale les volumes et les planches associés à un secteur donné de la ville. Il offre également un accès simplifié aux plans qui se trouvent dans BAnQ numérique. Cette réalisation est le fruit d’un partenariat entre Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) et le Laboratoire d’histoire et de patrimoine de Montréal (LHPM).

Les plans d’assurance-incendie
Les plans d’assurance-incendie apparaissent au Canada dans les années 1870. D’abord publiés par l’ingénieur Charles E. Goad puis par la compagnie Underwriters’ Survey Bureau, ces documents sont destinés aux compagnies d’assurance afin d’évaluer les risques d’incendie. Dans le cas de Montréal, selon les années, on retrouve jusqu’à une vingtaine de volumes qui correspondent à autant de secteurs urbanisés de la métropole. Chaque volume est constitué d’une série de planches qui présentent l’environnement bâti d’un quadrilatère. Pour refléter avec justesse l’évolution du paysage urbain, les planches sont ponctuellement mises à jour par la pose d’étiquettes. Toutes datées, ces révisions confèrent une précision chronologique remarquable aux plans d’assurance-incendie. Réalisés en couleur et avec un haut niveau de détail, ils fournissent une foule de renseignements sur chaque bâtiment tels que les matériaux de construction, le nombre d’étages et le numéro civique, pour ne nommer que ceux-ci. La nature sérielle de cette source ainsi que la richesse et la précision des informations que recèlent ces documents cartographiques en font une véritable mine d’or pour tous ceux qui s’intéressent à l’évolution d’un quartier.

D’une carte-index statique à une application interactive
En dépit de la grande valeur documentaire des plans d’assurance-incendie, leur exploitation est parfois limitée par le repérage difficile des volumes et des planches utiles à une recherche. Pour identifier les documents correspondant à un territoire donné, les chercheurs doivent habituellement consulter une carte statique des volumes montréalais puis éplucher une carte détaillée du contenu du volume choisi pour identifier la planche requise, puis naviguer à travers le volume avant de pouvoir enfin visionner la planche. Et l’exercice doit être répété pour chaque secteur étudié.

À l’automne 2016, dans le cadre d’un projet de recherche mené au Laboratoire d’histoire et de patrimoine de Montréal, Laura Barreto Palacio, alors stagiaire en géomatique au sein de l’équipe, réalise diverses applications cartographiques en s’appuyant sur les plans d’assurance-incendie conservés par Bibliothèques et Archives nationales du Québec. Confrontée aux défis du repérage des volumes et des planches pertinents à son mandat, elle cherche à rendre plus conviviale la navigation au sein des plans. Laura entreprend alors de réunir les volumes et les planches du territoire montréalais en un répertoire global. L’outil, qui précise si les documents cartographiques ont été –ou non– géoréférencés, s’avère efficace.

Entrevoyant le potentiel de l’instrument pour la diffusion à une grande échelle d’une collection de plans, l’application est présentée à BAnQ, membre du Laboratoire et du Partenariat de recherche Montréal, plaque tournante des échanges (MPTÉ). Le projet suscite immédiatement un grand intérêt : le chantier de la carte-index interactive des plans d’assurance-incendie de Montréal est lancé. Il est piloté par une équipe du LHPM composée de Kim Petit, coordonnatrice des projets numériques, Léon Robichaud, co-directeur, et Joanne Burgess, directrice, avec la collaboration étroite du personnel des collections patrimoniales et de la diffusion numérique de BAnQ. Sous leur supervision, Laura Barreto Palacio, devenue agente de recherche en systèmes d’information géographique-historique, réalise une application qui permet de visualiser le découpage géographique des volumes et, dans certains cas, des planches qui les composent. L’index interactif permet d’accéder à la liste des volumes disponibles avec les liens vers les images des planches dans le portail BAnQ numérique ou vers la cote du document dans le catalogue. L’application utilise la plateforme de gestion de données spatiales SCHEMA . Elle est mise à la disposition du public selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale.

La carte-index interactive des plans d’assurance-incendie de Montréal dévoilée en mai 2018 ne constitue qu’une première phase du projet. Grâce aux efforts de Laura Barreto Palacio et de Clément Cortial, stagiaire en géomatique, l’application donnera accès à tous les volumes montréalais ainsi qu’à leur index d’ici la fin de l’année 2018. Cette nouvelle réalisation s’ajoute à la gamme d’outils numériques utiles à la recherche en histoire créés par le Laboratoire et ses partenaires, tels que la Bibliographie de Montréal et la Chronologie de Montréal.