D’expositions en parcours historiques, 2017: une année foisonnante!

À l’occasion du 375e anniversaire de la fondation de Montréal et du 50e anniversaire d’Expo 67, l’expertise des membres et des partenaires du Laboratoire d’histoire et de patrimoine de Montréal (LHPM) a été mise à contribution dans l’élaboration d’expositions et de parcours historiques. Retour sur les grandes réalisations d’une année prolifique.

Atelier d'histoire Mercier-Hochelaga-Maisonneuve

Du 17 novembre 2017 au 21 janvier 2018, l’Atelier d’histoire Mercier-Hochelaga-Maisonneuve a présenté l’exposition « Le pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine: 50 ans d’histoire entre deux rives » à la maison de la culture Maisonneuve. Cette réalisation évoque au moyen d’images, de textes, d’extraits vidéo et d’entrevues les circonstances qui ont mené à la création du pont-tunnel –une grande œuvre de l’ingénierie québécoise. William Gaudry, adjoint de recherche au Laboratoire qui s’intéresse au pont-tunnel dans le cadre de son projet doctoral, a travaillé étroitement à l’élaboration de l’exposition.

L’année fut également prolifique pour la Section des Archives de la Ville de Montréal qui a coorganisé pas moins de quatre expositions. La première, « Les années 60 à Montréal, une ère de changements », fut présentée du 22 avril au 6 mai 2017. Exploitant le riche corpus photographique des Archives de la Ville, ce projet raconte en images les bouleversements architecturaux et urbanistiques qui ont transformé le visage de la métropole au cours de la décennie 1960. Du 27 juin au 19 août 2017, l’histoire du baseball à Montréal a été explorée dans le cadre de l’exposition « Montréal à coup sûr! Une histoire de baseball ». Ligues amateurs, équipes professionnelles et baseball féminin : de 1860 à nos jours, Montréal entretient une passion tantôt discrète tantôt flamboyante à l’endroit de ce sport. Afin de commémorer l’anniversaire d’Expo 67 et le célèbre épisode du balcon associé à la visite du Général de Gaulle, l’exposition « 50e anniversaire de l’Expo 67 : Charles de Gaulle et le balcon 1967-2017 » a été présentée du 21 au 28 juillet 2017 à l’Hôtel de ville. Par l’entremise d’objets, de livres d’or, de vidéos et de photographies d’archive, les visiteurs ont suivi les traces du Général du Gaulle lors de ses déplacements dans la métropole. Enfin, du 9 au 26 septembre 2017, l’exposition « Montréal en Nouvelle-France » a convié les visiteurs à l’époque de la fondation de Montréal. Réalisée en partenariat avec la Société historique de Montréal, cette initiative exploitait divers documents historiques, dont des dessins anciens, afin de mettre en lumière plusieurs moments marquants du régime français et d’esquisser le portrait de Paul de Chomedey de Maisonneuve et de Jeanne Mance, les deux cofondateurs de Montréal.

Mon coeur est Montréal - 41 vies à découvrir BAnQEn 2017, trois expositions conçues par Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) se sont inscrites dans la programmation officielle du 375e. Présentée du 10 mai 2017 au 7 janvier 2018 à la Grande Bibliothèque, l’exposition « Mon cœur est Montréal  – 41 vies à découvrir » propose la rencontre de figures marquantes de l’histoire montréalaise. De Jeanne Mance à Oscar Peterson en passant par Honoré Beaugrand et Léa Roback, on a pu y découvrir (ou redécouvrir) ces individus qui ont fait de Montréal une cité unique. Joanne Burgess, directrice du Laboratoire et Alan Stewart, anciennement collaborateur au Laboratoire, ont tous deux contribué à l’élaboration du contenu de l’exposition par la conception d’itinéraires constitués d’une dizaine de personnages. Du 7 juin au 5 novembre 2017, l’exposition photographique « Zoom sur Montréal » a tenu l’affiche au centre d’archives BAnQ Vieux-Montréal alors que du 31 janvier 2017 au 3 juin 2018, l’espace Jeunes de la Grande Bibliothèque accueille l’exposition « De A à Z – 26 clins d’œil sur ta ville ».

Pour le 50e anniversaire d’Expo 67, le Centre d’histoire de Montréal propose de revisiter l’événement sous la lorgnette de la jeunesse et de l’effervescence de la Révolution tranquille.

Explosion 67 Centre d'histoire de MontréalPrésentée du 21 septembre 2017 au 2 septembre 2018, l’exposition « Explosion 67 – Terre des jeunes » est une réalisation créée en partenariat avec le Laboratoire. Harold Bérubé, professeur au Département d’histoire de l’Université de Sherbrooke et membre de l’équipe, a participé à la validation scientifique, pendant que Maryse Bédard, adjointe de recherche, a contribué au développement des contenus. En complément d’« Explosion 67», une exposition intitulée « Expo Extra! » met en valeur des objets, liés à Expo 67, issus des collections du Centre d’histoire de Montréal. Jusqu’en mai 2018, plusieurs activités et conférences traitant de divers aspects d’Expo 67 auront lieu dans l’espace « Expo Extra » du CHM.

Dans le cadre de la Journée internationale des femmes du 8 mars 2017, la Division du patrimoine de la Ville de Montréal, partenaire du Laboratoire, en collaboration avec le Bureau de la présidence de la Ville de Montréal, le Conseil des Montréalaises, le Service des ressources humaines, et le Service des sports et de la diversité sociale (SDSS), a conçu l’exposition « Vivre ensemble : Femmes – Place aux femmes! ». À l’affiche du 6 au 17 mars 2017, cette réalisation présente près de 130 Montréalaises inspirantes et s’intéresse au travail d’employées et d’élues ayant œuvré à la Ville de Montréal.

Nourrir le quartier, nourrir la ville en tournéeDu 18 mai 2017 au 4 février 2018, l’Écomusée du fier monde a présenté l’exposition « Nourrir le quartier, nourrir la ville» issue d’une fructueuse collaboration avec le Laboratoire et le Partenariat de recherche Montréal, plaque tournante des échanges. L’exposition retrace l’évolution des commerces d’alimentation et des industries agro-alimentaires du quartier en exploitant plusieurs outils numériques réalisés en partenariat par le Laboratoire et l’Écomusée. Les visiteurs ont l’opportunité de découvrir un éventail de cartes conçues à l’aide de la plateforme SCHEMA et peuvent explorer un modèle numérique 4D de l’usine Alphonse Raymond Limitée, développé par Nathalie Charbonneau, agente de recherche en patrimoine et numérique au Laboratoire de 2013 à 2017. Cette modélisation est intégrée à une borne interactive mise à la disposition des visiteurs de l’Écomusée dans le cadre des expositions « Confitures et marinades Raymond : Faites pour plaire! » en 2015-2016 et « Nourrir le quartier, nourrir la ville » en 2017-2018. Une version remaniée de cette dernière exposition sera présentée dans le hall d’honneur de l’Hôtel de Ville de Montréal, à compter de septembre 2018.

Le Musée McCord a réalisé trois expositions s’inscrivant dans la programmation officielle du 375e. La première d’entre elles est la magnifique exposition « Notman, photographe visionnaire » à l’affiche au Musée de novembre 2016 à mars 2017. Elle s’intéresse à la carrière de William Notman (1826–1891), le premier photographe canadien de renommée internationale. Elle met en lumière son approche moderne de la photographie, une approche fondée sur les principes de la communication et de l’innovation qui lui a valu son succès. La seconde réalisation s’intitule « Mode Expo 67  » et a pris l’affiche du 17 mars au 1er octobre 2017. Plus de 60 costumes, des vêtements griffés de designers québécois, et des accessoires ont été réunis par la commissaire de l’exposition, Cynthia Cooper, conservatrice, Costume et textiles au Musée. Enfin, présentée du 13 mai au 17 septembre 2017 dans différents parcs de la ville dans le cadre de La Grande tournée, « La ville suspendue » est une expo-installation proposant deux récits : l’un portant sur l’histoire du grand Montréal, l’autre, adapté à chaque arrondissement visité, abordant l’histoire locale. Joanne Burgess, directrice du Laboratoire, Paul-André Linteau, codirecteur du Laboratoire, et Mario Robert, membre du bureau de direction du Laboratoire, ont participé au conseil scientifique du projet.

L’organisme Mémoire du Mile End (MME), partenaire du Laboratoire, a quant à lui contribué à l’effervescence de l’année 2017 par la tenue de plusieurs activités. Inscrit à la programmation officielle du 375e, le projet Viaduc 375 fut coorganisé par MME, les Amis du Champ des Possibles et la Société de développement environnemental de Rosemont. Du 3 au 8 octobre 2017, de grandes performances ont rendu  hommage à trois lieux symbolisant la revitalisation du Mile End : l’entrepôt Van Horne, le bâtiment industriel Capitol et l’ancienne cour ferroviaire Saint-Louis devenue le Champ des Possibles.

Mémoire du Mile End a également participé, avec la Société d’histoire du Plateau-Mont-Royal (SHP), aussi partenaire du Laboratoire, à l’élaboration d’une programmation de 25 circuits à pied sur l’histoire du Plateau-Mont-Royal. Les visites, échelonnées du 14 mai au 29 octobre 2017, ont connu un succès retentissant. C’est qu’il fallait être rapide pour s’inscrire avant que le groupe n’affiche complet!

Société d'histoire du Plateau-Mont-RoyalOutre les circuits pédestres, la Société d’histoire du Plateau-Mont-Royal a également organisé un cycle de six conférences auquel ont contribué plusieurs membres du Laboratoire. À l’hiver 2017, Jean-Claude Robert, professeur émérite de l’UQAM et membre du Laboratoire, s’est intéressé aux « Identités plurielles du Plateau », alors qu’Yves Desjardins, membre actif de Mémoire du Mile End, a prononcé une conférence sur « Les ‘Pieds-Noirs’ des carrières du coteau Saint-Louis ». Au printemps, Dany Fougères, professeur au Département d’histoire de l’UQAM et membre du LHPM, a offert un survol de l’histoire de la salubrité urbaine montréalaise. Enfin, à l’automne 2017, Mario Robert, chef de la section des archives de la Ville de Montréal et membre du bureau de direction du Laboratoire, a présenté quelques-uns des trésors conservés aux archives municipales.

Exposition Ici a été fondée Montréal Pointe-à-CallièreEn mai 2017, Pointe-à-Callière, cité d’archéologie et d’histoire de Montréal a procédé au dévoilement d’un septième pavillon : le Fort de Ville-Marie – Pavillon Québecor. Cet important legs patrimonial accueille la nouvelle exposition permanente intitulée « Ici a été fondée Montréal ».  Les vestiges archéologiques du Fort de Ville-Marie ainsi que plusieurs artéfacts découverts sur place permettent aux visiteurs de rencontrer le lieu de fondation de la ville. Léon Robichaud, codirecteur du Laboratoire, a siégé au comité scientifique de l’exposition. Une autre réalisation a été inaugurée par le Musée en mai 2017, il s’agit du projet Collecteurs de mémoire : une mise en valeur du premier égout collecteur nord-américain, construit à Montréal entre 1832 et 1838, par l’entremise de projections lumineuses.

En 2017, les membres du Laboratoire ont participé à de nombreuses autres réalisations. Plusieurs chercheurs ont présenté des conférences et ont participé à l’élaboration de publications et de réalisations numériques. À l’occasion de cette année riches en activités commémoratives, Paul-André Linteau a agi à titre de conseiller scientifique pour divers projets liés au 375e, tels que le spectacle Avudo et le parcours Cité mémoire. Il a également participé à deux tables rondes à la Foire du livre de Bruxelles, dont Montréal était l’invitée d’honneur. Enfin, c’est en 2017 que s’est achevé le cycle des écoles d’été Montréal numérique et que s’est tenu le Forum d’histoire et de patrimoine de Montréal sous le thème « Découvrir la métropole par ses quartiers ». Le Forum constitue l’un des moments forts de cette stimulante année. Il a permis une fructueuse rencontre entre la communauté et le milieu académique, s’inscrivant au cœur de la mission que poursuit le Laboratoire depuis plus de 10 ans.