Julie Bérubé

« The Church is not a vast democracy ». Le rôle des églises locales dans la formation de l’Église Unie du Canada (1902-1925) : le cas de Sherbrooke (UQTR)
Maîtrise en histoire, UQTR
Dir. : Lucia Ferretti
Curriculum vitae

Julie Bérubé est titulaire d’un baccalauréat en histoire de l’Université du Québec à Trois‑Rivières et y termine présentement une maîtrise en études québécoises. Elle prévoit amorcer une maîtrise en muséologie à l’UQÀM à l’automne 2018.

Son mémoire de maîtrise porte sur la formation de l’Église Unie du Canada au cours du premier quart du XXe siècle. Cette étude adopte une perspective empruntée à la théorie des organisations afin d’analyser les rapports de force qui s’articulent au sein des trois Églises fondatrices de l’Église Unie. Il s’agit notamment de comprendre comment ceux-ci ont conditionné la contribution des églises locales à ce vaste projet national.

Malgré son parcours aux cycles supérieurs en recherche fondamentale, Julie a un intérêt marqué pour les questions d’histoire publique et appliquée ainsi que pour les enjeux patrimoniaux. Son intérêt combiné pour l’histoire socioreligieuse et la vulgarisation historique la pousse également à s’impliquer au sein de la Société d’histoire du protestantisme franco-québécois ainsi que du Musée du Montréal juif, d’où la bifurcation de son parcours vers la muséologie.

C’est dans cette optique qu’elle s’inscrit à l’École d’été Montréal numérique en 2017, ce qui lui permet de découvrir tout le dynamisme des chercheur(e)s du LHPM et d’être peu à peu fascinée par les travaux qui y sont menés. En collaboration avec le Cœur des sciences de l’UQAM, elle anime une balade sur les ruelles bourgeoises du Centre-Ville à l’occasion du Forum d’histoire et de patrimoine de Montréal. Elle est également adjointe de recherche pour le projet du 175e anniversaire du Service de Police de la Ville de Montréal.