Quartiers disparus

La recherche en partenariat engendre une riche moisson de produits et d’événements culturels, certains parrainés par le Laboratoire, d’autres par ses partenaires. Figurent parmi ces réalisations collectives de nombreuses expositions, des sites et contenus Internet et plusieurs activités et publications grand public destinées aux amateurs de patrimoine et d’histoire. Le Laboratoire propose aussi un cycle annuel de tables rondes, conférences et visites commentées d’exposition.


quartiers_disparus_2

Du 15 juin 2011 au 1er septembre 2013, l’exposition Quartiers disparus, réalisée en collaboration avec les Archives de la Ville de Montréal et le réseau Accès culture, entraîne le visiteur dans un Montréal aujourd’hui révolu. De 1950 à 1970, Montréal est le théâtre d’un grand chambardement. Ici comme ailleurs, on rêve de villes saines et modernes. Trois quartiers sont rayés de la carte : le Red Light, le Faubourg à m’lassse et Goose Village. Plus de 10 000 Montréalais son expropriés. Il s’agissait d’une exposition-documentaire immersive où la mémoire des citoyens et des scènes de vie inédites nous faisaient découvrir l’histoire de ces quartiers oubliés.

Devant le succès de l’exposition, le Centre d’histoire de Montréal a lancé, en 2014, une version virtuelle de son exposition, de même que trois parcours en baladodiffusion à télécharger gratuitement.

 

Partenaires

Coordination

  • Stéphanie Mondor, Responsable technique – Production, Centre d’histoire de Montréal

Rédaction

  • Stéphanie Lacroix, étudiante, UQAM
  • Catherine Charlebois, chargée de projets, histoire orale et mémoire, Centre d’histoire de Montréal
  • Jean-François Leclerc, directeur, Centre d’histoire de Montréal

Recherche

  • Stéphanie Lacroix, étudiante UQAM
  • Catherine Charlebois, chargée de projets, histoire orale et mémoire, Centre d’histoire de Montréal
  • Éveline Favretti, étudiante, UQAM
  • Julie Fontaine, analyste en gestion de documents et d’archives, Section des archives, Division de la gestion des documents et des archives et de l’accès à l’information, Direction du greffe, Ville de Montréal

Comité scientifique

  • Steven High, professeur, Département d’histoire, Université Concordia titulaire de la Chaire de recherche du Canada en histoire publique, Université Concordia
  • Paul-André Linteau, professeur, Département d’histoire, UQAM
  • France Vanlaethem, professeure, École de design, UQAM